Cadeau LEGO® Insiders pour tout achat de 200 € ou plus*En savoir plus

Cadeau LEGO® Insiders pour tout achat de 200 € ou plus*En savoir plus

(0)
LEGO® Bonsai story

Plantes d’intérieur : comment les garder en vie

Saviez-vous…

… que lorsque vous prenez soin de vos plantes d’intérieur, vous augmentez votre sensation générale de bonheur d’environ 300 à 600 % et que vous boostez votre moral de la même manière que si on vous offrait un panier remplit de chiots ? C’est cliniquement prouvé !

Si j’étais vous, je prendrais les statistiques très au sérieux, en particulier celles-ci, qui ont certes été inventées de toutes pièces.

Elles avaient pourtant l’air vraies, vous ne trouvez pas ? De plus, toute astuce susceptible de se remonter le moral, aussi infondée soit-elle, est bonne à prendre, n’est-ce pas ?

Passons aux choses sérieuses et voyons comment vous pouvez prendre soin de vos plantes d’intérieur, qu’elles soient naturelles ou faites de briques LEGO®. Pour ces dernières, prenons l’exemple du Bonsaï LEGO. Dans la culture japonaise, un bonsaï en bonne santé et bien entretenu symbolise la paix, l’harmonie et la tranquillité d’esprit. Autrement dit, trois éléments dont nous aurions bien besoin pour affronter 2021…

1.Ne noyez pas la plante

Chaque plante étant différente, ses besoins en eau sont différents eux aussi. Un rosier de taille moyenne, par exemple, a besoin d’environ 20 litres d’eau par semaine. En revanche, un Bonsaï LEGO nécessitera environ 20 litres d’eau de moins qu’un rosier de taille moyenne.

2.Ne lésinez pas sur l’eau

Si vous avez peur que vos plantes manquent d’eau, vous ne craignez pas grand-chose avec le Bonsaï LEGO dans le sens où tout arrosage, aussi modéré soit-il, est de trop. Il fallait qu’on vous le dise.

3.Utilisez le sol approprié

Aussi surprenant que cela puisse paraître, chaque plante a ses préférences en matière de sol. Par exemple, le lilas préfère les sols alcalins, tandis que le magnolia se développe mieux dans les sols plus acides. Quant à notre Bonsaï, il s’épanouira sans problème dans le sol de briques inclus dans la boîte.

4.Pensez à la lumière

Les plantes adorent la lumière, notre bonsaï aussi. Alors que certaines fleurs telles que les orchidées ne sont pas fans des rayons directs du soleil, notre bonsaï adore les pièces bien éclairées… Son objectif ? Être vu par le plus grand nombre ! Ne le mettez surtout pas dans une cave sombre ; il risquerait de se sentir seul et malheureux, et (dans les cas les plus extrêmes), il pourrait avoir des envies de vengeance.

5.Poussez la chansonnette

Lorsque vous chantez, vous produisez plus de CO2 qu’en respirant. Les plantes absorbent le CO2 et le transforment en oxygène grâce à un processus chimique qui demeure encore inexpliqué à ce jour (ceux qui affirment l’avoir compris vous mentent !) Nous vous encourageons donc vivement à chanter des chansons à votre bonsaï. En fait, vous n’avez pas vraiment le choix. Le bonsaï apprécie particulièrement l’opéra allemand du début du dix-neuvième, mais il tolère la plupart des formes d’opéras européens qui précèdent le vingtième. Le bonsaï n’est toutefois pas compatible avec l’opéra de Jean-Sébastien Bach, mais nous nous efforçons de remédier à ce bug. 

Vous devez aussi chanter en public. Dans une gare par exemple. C’est la règle.