Construire pour de vrai | LEGO® Technic | LEGO.com

44 ans de construction pour de vrai

Le système LEGO® Technic a été présenté pour la première fois en 1977. Sa vocation était de permettre la réalisation de modèles plus détaillés et plus réalistes, qui reproduisent fidèlement les mécanismes et les fonctions des véritables véhicules (et apparemment, c’est un succès). Près d’un demi-siècle plus tard, nous nous impliquons plus que jamais dans chaque moteur V8, chaque suspension articulée à essieux et chaque piston mobile. Il n’est pas nécessaire d’être un expert en véhicules pour s’amuser avec les sets Technic... mais ça aide.

Nouvelles règles

Avec cette voiture, le constructeur McLaren ne s’est pas contenté de déchirer le manuel des règles à appliquer, il l’a pulvérisé. Notre McLaren Senna GTR™ LEGO® Technic (42123) reproduit fidèlement le moindre centimètre du revêtement en fibre de carbone de ce véhicule hors catégorie.

Beauté sauvage

La Jeep® Wrangler Rubicon (et son homologue LEGO® Technic) n’est peut-être pas aussi épurée ou élégante qu’une supercar. Mais elle a quelque chose de... sexy. Voilà, c’est dit.
  • Leçon de conception

    Découvrez les éléments les plus importants en matière de conception de véhicules, expliqués par Mark Allen, responsable du design chez Jeep®.
On slide 1 of 5

Un monstrueux changement de style

Qu’y a-t-il de mieux que de posséder l’un des plus célèbres monster trucks qui ait jamais existé, avec un mécanisme de rétrofiction, de véritables phares et un décor de carrosserie fidèlement reproduit ? Réponse : posséder un Monster Jam® Grave Digger® (42118) capable de se transformer en buggy tout-terrain bien sûr !

Le D signifie Destruction

Nous sommes quasi certains que ces pics sont purement décoratifs...mais nous nous garderons bien de vérifier notre théorie. Célébrez l’un des monster trucks les plus emblématiques jamais créés avec le redoutable véhicule Monster Jam® Max-D® (42119) !
  • La force motrice

    Rencontrez Adam Anderson, le pilote du Monster Jam® Grave Digger® !
On slide 1 of 4