21030 Le Capitole des États-Unis

Architecte

William Thornton (1759-1828)
Né dans les Antilles britanniques, il est devenu citoyen américain en 1787. Alors que son projet pour le Capitole lui valut les éloges du président (ainsi que 500 $ et un terrain à bâtir dans la ville), les architectes professionnels engagés pour superviser la construction se montrèrent moins impressionnés et essayèrent à la moindre occasion de modifier sa création.

Stephen Hallet (1755-1825) 
Architecte professionnel d’origine française, il arriva aux États-Unis vers 1790 et soumit
au moins cinq projets pour le Capitole. Chargé du processus de construction en 1793, Hallet révisa le plan des deux ailes avant d'être renvoyé un an plus tard pour insubordination.

George Hadfield (1763-1826)
Hadfield remplaça Hallet et suggéra immédiatement des modifications importantes au plan original. Avant son renvoi en 1798, il conçut les premiers bâtiments de bureaux pour les départements du cabinet.

James Hoban (1758-1831)
Né en Irlande, il s'était installé aux États-Unis en 1785 après avoir étudié l'architecture à Dublin. Hoban surpervisa la construction de l'aile nord et conçut son intérieur, tout en surveillant
la construction de la Maison-Blanche.

Thomas U. Walter (1804-1887)
Walter réalisa l’agrandissement du bâtiment en 1850 et remplaça le dôme construit en 1818 par celui que nous connaissons aujourd’hui.
Voir les détails du produit

Faits

  • LieuWashington, D.C., États-Unis
  • Périodes de construction1793, 1815, 1850 et 2000
  • Style architecturalNéo-classique du XIXe siècle
  • Dimensions229 sur 106 m
  • Hauteur87 m
  • Superficie16 258 m2

Histoire

Le 18 septembre 1793, le président George Washington posa la première pierre du Capitole des États-Unis dans le coin sud-est de ses fondations. La cérémonie fut menée en
grande pompe, car elle marquait la construction du bâtiment à l'architecture la plus impressionnante et au symbolisme le plus important de la jeune nation.
Le secrétaire d'État américain Thomas Jefferson annonça un concours public pour la conception du nouveau Capitole. Une idée soumise par l'architecte amateur William Thornton fut sélectionnée et louée par le président Washington pour sa « grandeur, sa simplicité et sa beauté ». 
Après avoir été partiellement brûlé par les Britanniques en 1814, le Capitole des États-Unis fut reconstruit, et le premier dôme au centre du bâtiment fut ajouté en 1818. Il devint clair dans les années 1850 que le
bâtiment ne pouvait plus accueillir le nombre croissant d'États rejoignant l'Union, et le Capitole fut agrandi pour devenir le bâtiment que nous connaissons aujourd'hui.