About Us
Our mission: To inspire and develop the builders of tomorrow

Le groupe LEGO prévoit d'investir 1 milliard de couronnes danoises pour soutenir la recherche de matériaux durables

720_LEGO_bricksloose

Le groupe LEGO annonce la création du LEGO Sustainable Materials Centre (Centre LEGO dédié aux matériaux durables) et prévoit de recruter plus de 100 employés afin d'accélérer la réalisation de sa mission : trouver et utiliser d'ici 2030 de nouvelles alternatives plus respectueuses de l’environnement pour remplacer les matériaux actuels.

Le groupe LEGO a annoncé aujourd'hui un investissement d'un milliard de couronnes danoises destiné à financer la recherche, le développement et la mise en œuvre de nouvelles matières premières durables qui entreront dans la fabrication des briques ainsi que des emballages de produits LEGO®.

Jørgen Vig Knudstorp, CEO et président du groupe LEGO, déclare :
« C'est une étape majeure pour le groupe LEGO dans l’atteinte des objectifs fixés pour 2030 en matière de développement durable. Nous avons déjà pris des mesures importantes pour réduire notre empreinte carbone et avoir un impact positif sur la planète : diminution du volume des emballages, introduction de matériaux d'emballage labellisés FSC, investissement dans un parc éolien en mer. Maintenant, il est temps de nous concentrer sur les matériaux. »

Cet investissement permettra la création du Centre LEGO dédié aux matériaux durables. Basé au siège social du groupe LEGO, à Billund, au Danemark, il aura pour mission de réunir l’ensemble des fonctions et salariés impliqués dans la recherche de matériaux alternatifs. D’autre part, le groupe LEGO prévoit, dans le cadre de ce projet ambitieux, de recruter dans les prochaines années plus de 100 spécialistes en matériaux.
 
L'organigramme de ce nouveau Centre LEGO dédié aux matériaux durables sera établi en 2015-2016 et devrait également comprendre des fonctions satellites sur plusieurs sites à travers le monde. De plus, le Centre devrait collaborer et développer des partenariats avec des intervenants et des experts extérieurs au groupe.

Le propriétaire du groupe LEGO, Kjeld Kirk Kristiansen, commente ainsi cette nouvelle :
« Notre mission vise à inspirer et développer le potentiel des constructeurs de demain ». Notre principale contribution à cela se traduit par les expériences de jeu créatives que nous offrons aux enfants. L'investissement annoncé aujourd'hui témoigne de notre volonté d’avoir un impact positif sur la planète dont hériteront les générations futures. Il s'inscrit dans la lignée de la mission du groupe LEGO et de la devise d'Ole Kirk Kristiansen, qui était mon grand-père mais aussi le fondateur du groupe LEGO : « Seul le meilleur est assez bien ».

Des ressources considérables pour faire la différence
La décision d'accélérer la recherche de matériaux durables a été prise en mai 2015, lors de l'assemblée générale du groupe LEGO.

En 2012, le groupe LEGO a fait part pour la première fois de sa volonté de trouver et de mettre en œuvre d'ici 2030 des matériaux alternatifs aux matières premières actuellement utilisées la composition des produits LEGO. Cette ambition va de pair avec le travail entrepris par le groupe LEGO pour réduire son empreinte écologique et avoir un impact positif sur la planète dont hériteront nos enfants.  Par exemple, en 2014, le groupe LEGO a fabriqué plus de 60 milliards de briques. Trouver des matériaux durables pour les produire réduirait donc considérablement l'impact des activités du groupe sur la planète.

« Les tests et les recherches que nous avons déjà effectués nous ont permis de mieux cerner les difficultés auxquelles nous faisons face pour réussir notre mission. Nous répondons à ce défi en mobilisant des ressources importantes, en prévision de la prochaine phase de notre projet : trouver et mettre en œuvre des matériaux durables. Je suis vraiment ravi de voir le total engagement du conseil d'administration et de la famille Kristiansen sur l'intensification des efforts du groupe en matière de développement durable », se réjouit Jørgen Vig Knudstorp.
 
Lorsque le moment sera venu pour le groupe LEGO d'introduire de nouveaux matériaux, il sera absolument essentiel de ne pas compromettre les normes de qualité et de sécurité mises en place par le groupe et exigées par les parents. Par conséquent, le groupe LEGO poursuivra ses recherches intensives et renforcera ses données afin que tous les aspects liés à la qualité et la sécurité soient pris en compte.

« C'est pour nous d'une importance capitale, car cela nous permet d'offrir aux enfants une expérience de jeu unique, source d'inspiration et de développement, qui les incite à construire un avenir meilleur. Au final, c'est la raison pour laquelle nous cherchons constamment à mieux faire », déclare Jørgen Vig Knudstorp.
 

Collaborer pour trouver des alternatives
Le groupe LEGO ne pourra pas à lui seul trouver et mettre en œuvre de nouvelles alternatives. Il collabore depuis plusieurs années avec des sociétés et des experts dans le cadre de cette mission, et compte maintenir ces relations, tant avec les partenaires existants qu'avec de nouveaux, qui bénéficient d’une expertise dans le domaine.
 
Le partenariat « Climate Savers » entre le groupe LEGO et le World Wildlife Fund (WWF) en est un bon exemple. Signé en 2013, il vise à mettre en œuvre une stratégie de développement de matériaux durables. Un nouveau projet de collaboration avec le WWF a été initié au printemps 2015, avec pour mission l'évaluation plus précise de la durabilité et de l'impact écologique global de nouveaux matériaux d’origine biologique pour la fabrication des briques et des emballages LEGO.

« Il n'y a pas de définition unique d'un matériau durable. Plusieurs facteurs entrent en ligne de mire pour le définir : sa composition, sa provenance, ce qu'on en fait lorsqu'il arrive en fin de vie. Tous ces facteurs doivent être pris en compte lorsque nous recherchons de nouveaux matériaux », explique Jørgen Vig Knudstorp.
 
« L'annonce que nous faisons aujourd'hui porte sur un investissement à long terme et un engagement en faveur de la poursuite de nos activités de recherche et de développement de matériaux durables. Ceux-ci nous permettront de continuer à proposer aux enfants des expériences de jeu créatives de grande qualité, tout en protégeant l'environnement et les générations futures. C'est un défi à la fois complexe et passionnant », ajoute-t-il.

Ce qu'il faut savoir
À propos du Centre LEGO pour les matériaux durables

• Le groupe LEGO consacre 1 milliard de couronnes danoises à la création du Centre LEGO dédié aux matériaux durables, chargé de trouver et de mettre en œuvre de nouveaux matériaux durables pour remplacer les matières premières utilisées à l'heure actuelle.
• Il est prévu que plus de 100 employés soient recrutés, principalement au siège social du groupe LEGO, à Billund (Danemark), pour travailler sur ce projet au cours des années à venir.
• La structure et l'organisation du Centre LEGO pour les matériaux durables seront mises au point en 2015-2016.
• Le groupe LEGO rendra compte régulièrement de ses progrès et des connaissances acquises, qui l'aideront à concrétiser les objectifs qu'il s'est fixés à l'horizon 2030.

Qu'est-ce qu'un matériau durable ?
Il n'y a pas de définition unique d'un matériau durable. Plusieurs facteurs déterminent la durabilité d'un matériau, en particulier sa provenance, sa composition chimique, son utilisation (dans la fabrication d'un produit), sa gestion (en fin de vie), ainsi que son impact environnemental et social.
Le groupe LEGO estime que tout nouveau matériau durable doit avoir une empreinte écologique et sociale moindre que celle du matériau qu'il remplace, et ce dans plusieurs domaines clés : utilisation des énergies fossiles, droits de l'homme, changement climatique.

Pour plus d'informations :
Roar Trangbæk, Press Officer, Groupe LEGO
Tél. : +45 7950 4348
rrt@LEGO.com