21015 Tour penchée de Pise

  • Ce produit n'est plus en production.

Faits

  • Lieu : Pise, Italie
  • Architecte : divers
  • Style : tour romane/salle des cloches gothique
  • Matériaux : pierre calcaire, mortier de chaux, extérieur en marbre
  • Type : clocher
  • Hauteur : 8 étages (56,4 m)
  • Angle d'inclinaison : 3,97 degrés (3,9 m/12'10") par rapport à la verticale
  • Années de construction : 1928-31

Histoire

La construction de la tour penchée de Pise (Torre pendente di Pisa) dura presque 200 ans, et elle se tient à côté de la cathédrale de Pise depuis plus de 600 ans. Grâce à sa célèbre inclinaison, elle est devenue l'un des monuments architecturaux les plus célèbres du monde. L'histoire de ce clocher couvre plus de 800 ans d'histoire européenne et offre un regard fascinant sur un miracle d'ingénierie médiévale.

Bien que la tour de Pise soit surtout célèbre pour son « inclinaison », elle resterait tout de même un monument architectural remarquable sans cette caractéristique notoire. En effet, elle fut construite à une époque où il y avait très peu de constructions de ce type en Europe. L'utilisation intelligente de colonnes et d'arches traduit une compréhension des caractéristiques de poids et de charge très en avance sur son temps.

L'architecte n'a cependant pas tenu compte du sol argileux et des fondations correctes nécessaires pour un clocher qui allait finalement peser 14 500 tonnes.

Cette tour de huit étages était construite en pierre calcaire et en mortier de chaux, avec une couverture extérieure en marbre. La pierre calcaire est probablement la raison pour laquelle la tour ne s'est pas cassée et n'est pas tombée, cette pierre étant assez souple pour supporter les pressions imposées sur elle par l'inclinaison. L'étage inférieur de la tour est une arcade de 15 arches en marbre fermées. Chacun des six étages suivants contient 30 arches, tandis que le dernier étage, ou salle des cloches, en contient 16.

Architecte

La véritable identité du premier architecte de la tour de Pise demeure un mystère. Pendant de nombreuses années, la phase initiale de conception fut attribuée à Bonanno Pisano, un artiste résident de Pise célèbre au 12e siècle. Cependant, des recherches récentes semblent indiquer qu'un architecte appelé Diotisalvi, qui créa le baptistère, était en charge de la tour. La deuxième phase de construction est plus claire et est attribuée à Giovani di Simone, qui a ajouté quatre étages à la tour en 1275. Tommaso di Andrea Pisano (1350-1372) est l'architecte qui termina le travail et parvint à harmoniser les éléments gothiques de la salle des cloches avec le style roman de la tour.