Le plus gros avion-cargo Technic prêt à décoller

Lars, un designer Technic, n'a eu aucun mal à trouver de l'inspiration lorsqu'il a conçu le nouveau Cargo Plane (42025). Lui-même a une licence de pilote ! Nous avons discuté avec lui du nouveau modèle et de sa passion pour les avions.

Lars, qu'est-ce qu'il y a de plus cool dans ce nouvel avion-cargo ?

Sans hésiter, ses nombreuses fonctions. J'avais déjà conçu des avions, notamment le Rescue Helicopter 8068 en 2011 (plus dans les magasins) et le Jet Plane 9394 en 2012, mais celui-ci, c'est le plus gros et le plus détaillé des avions que nous avons imaginés. On dispose de trois fonctions manuelles commandées avec des manettes : la gouverne de profondeur, les ailerons et les volets hypersustentateurs. De plus, l'avion a quatre fonctions motorisées : les rotors des hélices, l'ouverture/fermeture des portes avant et arrière du cargo, et la rentrée/sortie du train d'atterrissage tricycle.

Malgré toutes ces fonctions, nous avons réussi à le concevoir avec des pièces Technic qui existaient déjà. Il y en a 1 297 au total et aucune nouvelle pièce n'a dû être créée pour le modèle. Je trouve ça vraiment génial.

Ce modèle est-il inspiré d'un vrai avion ?

Non. Comme pour la plupart de nos modèles, nous faisons des recherches sur les avions modernes : nous cherchons des idées sur Internet, nous rendons visite à des fabricants, etc. Ensuite, nous reprenons le meilleur de chaque modèle réel et essayons de l'intégrer dans nos concepts.

As-tu été à l'aéroport local pour faire tes recherches cette fois-ci ?

J'ai une licence de pilote, donc je connais assez bien les caractéristiques des avions, surtout les petits. J'ai toujours adoré les avions. Il y a 13 ans, j'ai compris que si je voulais vraiment devenir pilote un jour, il fallait que je me lance. J'ai donc passé mon brevet de pilotage pour les avions monomoteur, puis quelques années après, j'ai acheté deux avions en copropriété. C'était très amusant, mais évidemment, tout le monde voulait avoir un avion quand il faisait beau. Au bout d'un temps, j'ai donc revendu mes parts. Aujourd'hui, je suis membre de trois aéroclubs. Ainsi, je peux toujours louer un avion, ce qui me va très bien.

Peut-on espérer d'autres avions Technic à l'avenir ?

Il y a quelques années, nous n'aurions jamais imaginé que nous lancerions un si gros avion. Aujourd'hui, les choses ont changé. Donc, qui sait ce que nous ferons plus tard...